+33 (0)4 50 98 02 09

Ventura signe un contrat de représentation de tous ses produits avec Spidi-Rollier pour la France

Spécialiste du décolletage avec le principe du tournage inversé, ce reconstructeur Suisse a toujours fait preuve d’innovation. Pour le travail du métal en couronne ou en barres de 0,3 à 8 mm, c’est un facteur d’accélération important. Aujourd’hui, il réalise ses propres machines CN et développe ses ventes en France.

Lorsque Cyril Ventura a créé son entreprise éponyme en 1983, son expérience du tournage inversé le portait déjà à imaginer des solutions innovantes. Ainsi, Ventura Mecanics a breveté un mandrin supportant les outils coupants et tournant autour de la matière à 10 000 tr/mn. Pour décolleter de petites pièces de moyenne à grande longueur, ce fut une révolution.

Ce principe de tours à cames, pour des pièces précises et moyennement complexes, permet déjà de diviser les temps de travail entre 2 et 4 fois par rapport au décolletage classique, selon leurs utilisateurs.

En créant une machine à cames numériques, le temps de réglage réduit fortement, ce qui en augmente l’attrait. Mais pas seulement.

Depuis le rétrofit jusqu’aux cames numériques

La société Ventura a toujours été spécialisée dans la reconstruction et le rétrofit de machines escomatic. A partir d’une base ancienne, toute la mécanique d’une quarantaine de machines par an (majoritairement type D2) est remise à neuf. Le prêt de machines identiques, pour le temps de la reconstruction, permet au décolleteur de poursuivre son activité sans interruption de charge. Possédant son propre atelier de montage des mandrins tournants, Ventura garantit la précision d’origine de la machine, réputée pour être excellente. Les machines sont d’ailleurs testées sur un banc spécialement conçu pour vérifier leur précision et leur fiabilité. A cela se joint une forte expérience de l’affûtage des outils spécifiques à ce type de tournage.

Les gammes de fabrication pour les pièces les plus complexes de connectique, d’horlogerie, de serrurerie ou d’autres micromécaniques sont d’ailleurs étudiées et améliorées en fonction de cette expérience.

Ce sont donc plus des solutions d’usinage clefs en mains que propose la société Ventura. Mais cela ne suffisait pas à Fabio Ventura, aux commandes de l’entreprise depuis 2005 et rejoint par son frère Luca, ingénieur et économiste, en 2010. En partenariat avec des écoles d’ingénieurs suisses, leur bureau d’études a développé un système de cames virtuelles numérique. De l’idée à la réalisation, le pas a vite été franchi et les machines Ventura V2 SoftCAM CN ont vu le jour en 2015.

Aussi bien et plus flexibles que les cames

Cinq de ces machines sont déjà installées chez plusieurs utilisateurs pilotes en Suisse. Elles permettent de tester d’abord leur rapidité d’exécution des pièces. « La productivité de nos machines SoftCAM CN se révèle égale à celle des machines à cames mécaniques, » souligne Fabio Ventura. « Et leur temps de réglage est nettement inférieur, généralement d’un maximum de deux heures », rajoute-t-il. Dans un parc de machines à cames mécanique, cette flexibilité permet en premier lieu de traiter les petites et moyennes séries avec une grande réactivité. D’autre part, une telle rapidité de réglage autorise également la mise au point des gammes de fabrication sur une machine V2 SoftCAM, pour ensuite travailler en grande série sur une machine à cames mécaniques, sans l’immobiliser trop longtemps. Enfin, et ce n’est pas le moindre, la présence d’un écran tactile avec applications conviviales de programmation attire les nouvelles générations de professionnels. Habitués au maniement de leurs tablettes et smartphones, ceux-ci en comprennent les arcanes facilement.

Développer la technologie en France

Si la technologie du tournage inversé est bien connue en Suisse, elle ne l’est que par quelques initiés en France. Le constructeur Ventura, en signant un contrat de représentation de tous ses produits avec Spidi-Rollier pour la France, se donne les moyens de développer ce marché, parmi les premiers du décolletage mondial. Déjà, des projets de formation sont en cours de mise en place par les partenaires. Enfin, et ce n’est pas le moindre, un spécialiste va dédier ses compétences à la maintenance et au SAV du parc hexagonal. Innovation, reconstruction, conception CN, construction, commercialisation, formation et suivi deviennent ainsi les mots-clefs d’une entreprise, dont le dynamisme paternel a été naturellement doublé. Car plus l’on partage l’expérience et plus l’on multi plie les compétences. Et Ventura accélère ainsi la compétitivité de tous.

No comments, write the first!